Quel traitement psychologique face à la schizophrénie ?

schizophrénie

La schizophrénie se présente comme une perte de l’unité psychique. Dans ce cas, la personne atteinte de cet état devient presque incohérente au niveau de ses pensées, de ses propos et de ses comportements. Se présentant sous différentes formes, elle peut provoquer des aspects de bizarrerie et d’imprévisibilité chez l’individu. Les symptômes peuvent débuter à l’adolescence ou à l’âge adulte jeune et évoluent en provoquant une entrave aux capacités d’adaptation aux situations sociales.

Comment traiter la schizophrénie ?

Plusieurs traitements peuvent être considérés pour faire face à la schizophrénie. Il existe même des moyens psychologiques très efficaces proposés par des professionnels. La psychothérapie de soutien et d’accompagnement, par exemple, se base sur une relation de confiance. Elle peut être parfois peu évidente pour un patient vivant qui est pourvu de sentiment d’hostilité. Toutefois, se reposant sur une équipe qu’une personne unique, cette méthode peut être très efficace. Dans ce cas, le patient sera pris en charge par un suivi psychiatrique où de nombreux acteurs travaillent et se socialisent au jour le jour : médecins, psychologues, infirmiers, travailleurs sociaux, etc. Cette thérapie vise également à aider à prendre certaines décisions sociales auxquelles ces personnes sont souvent confrontées. Vivre seul, en famille ou en foyer, lancer son propre projet, maintenir une relation ou la distancier, etc., tous ces faits peuvent être très difficiles à gérer.

D’autres solutions visant à limiter les impacts de la schizophrénie

La psychothérapie d’inspiration analytique figure également parmi les traitements psychologiques. Ici, ce problème est solutionné à travers des méthodes plus analytiques, soient des groupes thérapeutiques, des psychodrames, des psychothérapies individuelles ou autres. Chaque moyen visera à renforcer l’estime de soi de la personne, la confiance qu’elle peut éprouver pour les autres et pour elle-même, le courage d’affronter ses peurs avec d’autres individus, … Les thérapies cognitivo-comportementales ou TCC sont aussi très efficaces. On les applique aux patients qui sont surtout atteints de trouble schizophrénique. Elles reposent sur des techniques de rééducation cognitive et comportementale qui souhaite améliorer les capacités d’autonomie. Il est également possible d’opter pour des thérapies sociales qui orienteront la trajectoire du patient. Elles le stimuleront jusqu’à aller vers le meilleur niveau d’autonomie possible. Il sera amené à mener plusieurs activités.

Une solution fondamentale

Tous ces traitements psychologiques peuvent être pris en charge par un psychologue. Ce dernier a pour mission fondamentale de faire reconnaître ainsi que de respecter le patient dans sa dimension psychique. Il est possible de visiter ce site pour plus de détails. Il lui offrira un espace de parole, d’écoute neutre et confidentielle. Ensuite, il repérera ses difficultés pour mieux lui apporter les solutions adaptées. Ainsi, il pourra atteindre ce bien-être psychique, émotionnel et relationnel qu’il cherche tant. Il écoutera sans pour autant chercher à vérifier. Il ne fera pas la leçon mais cherchera à comprendre l’individu afin de lui proposer des solutions efficaces. Celui-ci pourra parler de ce qu’il veut, sans se sentir incompris ou jugé, sans se sentir gêné de ses pensées, de ses rêves et de toutes ses imaginations.

Laisser un commentaire