Défibrillateur : les nouvelles obligations pour les entreprises

Défibrillateur les nouvelles obligations pour les entreprises

Chaque année, près de 50 000 personnes sont victimes d’une mort subite suite à arrêt cardiaque. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a décrété une loi obligeant l’installation d’un défibrillateur dans des lieux recevant du public. Le premier plan législatif a en effet obligé les établissements publics et privés à s’équiper de défibrillateurs. Quelle est la véritable raison de cette loi ? Qu’impose-t-elle et qui est concerné ?

L’intérêt d’installer un défibrillateur dans une entreprise

L’obligation de s’équiper des défibrillateurs dans les établissements publics est effective depuis 1er janvier 2020. Cette législation concerne notamment les catégories 1 à 3, c’est-à-dire les entreprises qui reçoivent dans leurs locaux plus de 300 personnes. Cette loi n’est que la première phase des décisions prises par l’État. Les détails concernant ce propos sont disponibles sur securimed.fr.

Cela étant dit, à partir du 1er janvier 2021, ce sera tous les établissements recevant du public (ERP) de catégorie 4 qui seront concernés par cette obligation. Ces établissements peuvent accueillir moins de 300 personnes. Puis, à compter du 1er janvier 2022, tous les ERP de catégorie seront concernés par cette loi, à savoir :

– Les hospices ;

– Les structures d’accueil pour personnes handicapées ;

– Les établissements de soins ;

– Les gares ;

– Les salles de sports couvertes ;

– Les établissements polyvalents sportifs.

La principale raison d’installer des défibrillateurs dans ces différents endroits consiste surtout à sauver des vies.

Ce qu’il faut retenir à partir du 1er janvier 2021

Pour être en conformité avec le décret, les points importants à tenir compte par les établissements recevant du public de catégorie 4 sont précisés ci-après. Ils doivent être absolument pris en compte afin d’éviter d’éventuelles sanctions législatives. Ceci dit, il est de mise :

– D’installer d’au moins un défibrillateur dans son entreprise ;

– D’installer un défibrillateur dans un emplacement visible du public et en permanence facile d’accès ;

– De placer obligatoire une signalisation selon l’arrêté du 16 août 2010 ;

– De mettre à jour des plans d’évacuation et d’intervention afin de repérer facilement le défibrillateur ;

– De procéder systématiquement à la maintenance du défibrillateur pour qu’il soit en état constant de fonctionnement.

Pour information, lorsque plusieurs établissements recevant du public se trouvent sur le même site, c’est-à-dire que ces ERP partagent la même adresse et appartenant à une direction commune ou le même propriétaire, le défibrillateur peut être instauré en accès commun. En guise d’exemple, si une commune dispose de deux stades à la même adresse, elle peut alors installer un seul défibrillateur accessible pour deux ERP. S’il s’agit d’une installation à l’extérieur, le défibrillateur devra être placé dans un coffret à l’abri du soleil et équipé d’un système de chauffage.

En somme, ce dispositif permet de bénéficier au bon moment de l’intervention d’une personne capable de sauver une vie en exécutant les gestes de premiers secours et en administrant un choc électrique grâce au défibrillateur. Cette initiative est vraiment capitale en attendant l’arrivée des équipes de secours et d’aide médicale d’urgence.

Laisser un commentaire